Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

bonheur

Dans l’église San Francisco de Città di Castello, un grand silence qui je n’ai plus connu à l’extérieur depuis longtemps. Et parfois, quelques cris d’enfants parvenus miraculeusement assourdis (malgré une porte ouverte) renforcent encore l’impression d’épais silence, de solitude absolue.

Cette église d’un baroque qui se caricature lui-même est pourtant moins belle que d’autres vues ces derniers jours. Mais ici le silence est manifeste. Et à sa suite tout ce qu’il véhicule d’extatique, de « fin du chemin ».

Il n’y a qu’une vieille dame, cette vieille dame qui prie toujours dans les églises où l’on rentre, peut-être la fée silence elle-même; et parfois un peu de soleil ; et une reproduction grandeur nature d’un magnifique Raffaello (Marie à qui on met la bague au doigt, que j’ai remarqué tout de suite et que j’ai d’abord cru être l’original).


L1020084-copie-1.JPG

 

Je suis sorti de là heureux d’avoir renoué avec ce que le monde a de mieux.

 

 

 

P.S: Dans le billet du 27 avril 2011 il était question d’évidement.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
<br /> Il faut en effet tenir compte du contexte politico-culturel pour "lire" une oeuvre, mais sinon savoir ce qui serait si cela avait été différent est le genre de question qui ne m'effleure pas<br /> l'esprit, tu fais bien de m'y faire penser.<br /> Car tout est possible si on considère ce qui n'a pas été fait, mais on ne peut admirer (quelle chance, de pouvoir le faire directement) que ce qui a été fait<br /> <br /> <br /> belle continuation à toi<br /> <br /> <br /> chaleureusement<br /> <br /> <br /> Frédéric <br />
Répondre
F
<br /> Merci de partager cette belle découverte, bon séjour<br /> <br /> <br /> chaleureusement & presque silencieusement<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Raffaello et Piero della Francesca, connais-tu ces deux génies, cher Frédéric? Quels chefs-d'oeuvre ne nous auraient-ils pas pondus s'ils avaient pu choisir leurs sujets et n'avaient pas été sous<br /> la coupe de "l'Eglise"! Un crime de plus à mettre à l'actif de cette imposture, on l'oublie trop souvent. J'y pense sans cesse devant les toiles de la Renaissance...<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Vous m'étonnez (agréablement)! Je vous croyais plutôt "bouffeur" de curé" non ?Bon WE.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ne peut-on être à la fois bouffeur de curé et amateur d'art et de silence (ce que j'entends en fin de billet par "ce que le monde a de mieux")? <br /> <br /> <br /> Bonjour Martine, ravi de savoir que tu me lis.<br /> <br /> <br /> <br />