Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

ataraxie

1/2

Aimer, n’est-ce pas aimer (quelqu'un, quelque chose, un fait, etc...) tel qu'il est et non tel que l'on voudrait qu'il soit ou encore, tel que l'on voudrait qu'il devienne après qu'on l'ait changé « par amour »?

Celui qui veut convaincre, conseiller, convertir, aime-t-il ?


Pour celui qui vraiment aime, tout est bien: il n'y a rien à changer; c'est pourquoi son attitude peut paraître très indifférente. Mais ce n'est pas parce que rien ne le pousse à agir - lui que rien n'étonne et qui ne s’empresse jamais - qu'il n'aime pas. Mais son amour est inconditionnel. Et il aime tout. Dès lors pas question de montrer des préférences (sauf peut-être celle de s’asseoir en silence), ni a fortiori d'utiliser l'amour ainsi esquissé comme moteur d'une entreprise de « sauvetage » d'âmes autrement vouées à la perdition dans les abîmes infiniment profonds de l'enfer*.


*: L’amour du Christ s'est sans doute perdu dans les travestissements de l'histoire (les conciles et autres impostures), mais on peut espérer qu'il était bien différent de celui que ses disciples imaginent et qu'ils essaient d'imiter en portant la « bonne » parole ou en interdisant des minarets en toute « bonne » conscience, par exemple.

P.S.: Sans moralisme aucun (autrement il serait en notable contradiction avec celui-ci et invaliderait le contenu de ce blog), le billet du 4 décembre 2008 parlait d’exhortation.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Frédéric 05/12/2009 17:50


et pourtant je le crois bien cher Marc

que c'est proche,  d'être avec chacun en amour comme s'il n'existait seul et pourtant être capable d'être ainsi avec tout le monde
l'amour est qq chose qui se partage sans se perdre et s'user

C'est en tout cas mon expérience actuelle

chaleureusement

frédéric


Marc 09/12/2009 14:25


(Comme souvent) c'est ce qu'il y a après le "et pourtant" qui intéresse le philosophe, cher Fédéric.
C'est là seulement qu'il peut te suivre sans risquer de se perdre dans les méandres de sa subjectivité.
Amitiés.


fée des agrumes 04/12/2009 22:03


Trouver cet amour inconditionnel est une longue marche vers soi d'abord parce que prendre conscience de nos propres travers demandes et besoins est long.
tel la respiration, le chemin se fait intérieur, extérieur, interne, externe...


Marc 05/12/2009 17:45


Voilà.


Frédéric 04/12/2009 17:35


ëtre amour n'est ce pas être partial avec chacun ?

chaleureusement


frédéric


Marc 05/12/2009 17:44


Tout le contraire, cher ami. Et je crois que tu le sais bien.
Amitiés.


céleste 04/12/2009 17:03


Quelle bonne idée de conclure ma tournée des blogs par le tien...la sagesse, enfin!



Marc 05/12/2009 17:43


Tiens Céleste! Quel plaisir de te lire.


Aurelie.F 04/12/2009 14:08


Quel blog ! Très grand projet que de poser toutes ces méditations. J'espère qu'elles aboutiront à l'ultime révélation ;)
Au plaisir,
Aurélie


Marc 05/12/2009 17:41


Merci pour le compliment, Aurélie.
A bientôt.