Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

aspiration

Qui a-t-il de commun entre une baguette de chef d’orchestre, un éteignoir de bougies, un grand fouet d’armailli et un kyosaku? Leur côté improbable ou comiquement superflu? Que nous disent les objets de ce genre qui nous interpellent plus que les autres? Sur quel monde de la non-utilitarité nous ouvrent-ils la porte? Ne sont-ils pas les plus essentiels parce qu’inutiles?

Et - pour en revenir à nos moutons - la méditation telle que certains l’entendent, une méditation sans dessein, n’est-elle pas en quelque sorte à l’antimatière ce que ces objets sont aux trous noirs*?

 

 

 

 

*: Les trous noirs nous aspirent dans l’antimatière, comme chacun sait.

P.S.: Le billet du 16 février 2010 traitait de l’harmonie, un concept des plus élégants.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article