Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

activité

Le geste absolu consisterait à le laisser se faire.

Essayer de faire ce geste ou même essayer de le laisser se faire, constitueraient l'un et l'autre des entraves à sa réalisation (dans l'Absolu).

Pour que l'Absolu se révèle dans l'activité il n 'y aurait rien à tenter, aucun geste à esquisser qui ne soit l'émanation de l'absence totale de volonté.


(Quant à la méditation, ce non-geste absolu?)





P.S.: Gribouillis: sous ce titre, le texte du 23 novembre 2007 rejoint celui-ci, une preuve de plus, j’ose le penser, de la cohérence dans les propos délivrés sur ce blog.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
T
<br /> C'est parfait. Le premier pas si l'on peut dire est de se rendre compte de toutes les fois que l'on use de la volonté. Et ensuite de découvrir sans cesse et innocemment ce premier pas comme étant<br /> toujours le premier pas. Cordialement<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Le concept d'innocence que tu emploies valide, et c'est bien nécessaire ici, les verbes "se rendre compte" et "découvrir".<br /> Cordialement<br /> <br /> <br />