Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

acquisitions

Entendu un jour à la télévision: "Pendant toute sa vie le Toradja (habitant de Sulawesi, Indonésie) essaiera d'acquérir des buffles, des rizières et des cochons..."

Ici (en société capitalisto-libérale) on serait tenté de remarquer que c'est la même chose ou à peu près: des bagnoles, des vacances et de la paix mentale. Mais pour celle-ci il faut souvent attendre la prochaine. (Vie.)

A moins que...




P.S.: Le billet du 19 novembre 2008 donnait de méditer une définition radicale: arrêt.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
<br /> Le riche acquiert des biens dont l'habitude lui fait oublier l'existence mais que la peur d'être volé lui rappelle.<br /> Celui qui n'a de valeur que dans son frigidaire peut partir l'esprit libre en laissant même ses fenêtres ouvertes.<br /> Une quiétude qui n'a pas de prix donc que l'on ne peut acheter ...<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> If You got no shoes You got no shoes to loose...<br /> <br /> <br />
F
<br /> pointe d'ironie qui me fait sourire jusqu'aux oreilles! <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Attention au décrochage .<br /> <br /> <br />
C
<br /> En complément à mon com, sur l'Indonésie<br /> http://www.bastamag.net/spip.php?article715<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Merci Célestji.<br /> <br /> <br />
C
<br /> Oui, on veut tout acheter, tout quantifier, tout hiérarchiser...<br /> <br /> Je fais un hors sujet mais je viens d'entendre sur France Inter et cela m'a profondément attristée, que la forêt indonésienne est en train de fondre à un rythme invraisemblable, inimaginable. C'est<br /> actuellement la forêt mondiale la plus menacée.<br /> Qu'en sera-t-il des terres, des bufles, des maisons?<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Pas tellement hors sujet: c'est le désir d'acquérir qui in fine détruit cett forêt et les autres, toutes les autres, et la terre qui nous reçoit, mais plus pour très longtemps.<br /> <br /> <br />