Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

excentricité

Si le moi pouvait connaître l’amour, il serait le maître des mondes. Mais c’est impossible: seul le non-moi peut aimer. Il ne s’agit donc plus d’un sentiment (que le moi éprouve) ni d’une expérience (que le moi vit), mais d’un état: l’état d’être, tout simplement.
L’amour est ultime - certains l'appellent Dieu - et ce n’est qu’en conséquence de cela que l’ultime serait amour.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
U
Tes mots sont des complaintes, et tes larmes font un torrent qui arrive jusqu'à mon âme et jaillissent en cascades de tristesse...
Répondre
M
Merci à vous tous pour ces commentaires étonnants et variés auxquels il serait malvenu, de ma part,  d'ajouter quoi que ce soit.
C
oui l'amour est inconditionnel ou doit l'être, l'amour est un esclave libre, l'amour est le sentiment le plus élevé que l'on puisse connaître, l'amour est généreux, l'amour ne demande rien, n'exige rien, n'attend rien, l'amour se donne mais ne se prend pas ... oui et dieu qu'il est difficile à vivre dans ses raisons du coeur qui n'ont rien parfois de raisonnables ni même de raisonnées ... mais voilà que serions-nous sans l'amour ? n'est-ce pas la seule chose qui mérite de vivre ? moi personnellement je dis que si !<br /> bien à toi Marc et merci<br /> cat
Répondre
L
L'harmonie des mondes est chaotique. Elle est amour.
Répondre
P
L'amour révèle en soi un autre être qui sommeillait en nous.<br /> Une expérience qui vous met dans tous les états. Une façon d'être. Qui déborde, nous emplit, nous saoûle, nous étouffe. C'est sans doute la raison qui nous fait cadenasser la marmite bouillonante. <br /> Que deviendrons-nous en aimant trop et constamment? <br /> L'amour est ultime. Il est supra. Il est la quintescence. Il est la clé de l'harmonie (certains disent que Dieu est harmonie). Mais l'homme ne veut pas vivre en harmonie.
Répondre
L
oui
Répondre