Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

présomption

Le mental est le problème, il n’est pas la solution, ce serait trop facile.
Le non-mental serait la solution.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
V
Oups... dire "le non-mental serait la solution" induit, il me semble, un mental pour trouver et dire cette solution.... Il y participerait donc ! S'en servir comme passerelle qu'on rejetterait une fois sur l'autre rive nous ferait immanquablement oublier d'où nous venons : du mental. <br /> Du reste, pourquoi l'un OU l'autre, mental OU non-mental ? Une solution close et définitive : "Etre signifie définitivement relation". "Etre-relation" : un dit en apparence "clos" et "définitif" (donc tout à fait à notre portée) qui renferme et implique en réalité,  possiblement, toute ouverture et tout provisoire imaginables  -  ou pas. <br /> Mais bien sûr : présomption encore, peut-être ;-)<br />  
Répondre
M
- Peut-on tuer le mental avec le désir de tuer le mental? Quelques "idées" là-dessus le 22/02 ("relâche).- Et si nous "venions" du non-mental plutôt que du mental, comme tu l'assures?- Mental ou non-mental: une dichotomie qui dérange - et dérangeait déjà Lancelot hier ("chimère", 25/02).
L
La douloureuse tension de l'arc trop tendu d'un mental désespérant de la flèche aspire au mou du non-mental .
Répondre
M
Où il est dit que désespérance et aspiration essentielles sont inhérentes à l'archer et se confondent déjà bien avant la cible...
L
La douloureuse tension de l'arc trop tendu d'un mental désespérant de la flèche aspire au mou du non-mental
Répondre