Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

contemplation

Tout se passerait comme si l’univers spatio-temporel se déroulait tel une feuille de papier sur laquelle tous les événements étaient retranscrits.
La libération consisterait à comprendre cela et à vivre la prédestination de tout événement. « Je suis ce que je suis » prendrait alors toute sa signification, et nous ne passerions plus notre temps à paraître ni à devenir.
Nous deviendrions extraordinairement libres car nous saurions qu’il n’y a rien à faire pour que les événements se déroulent tels qu’ils sont écrits (« C’est écrit »: belle expression).
Extraordinairement fatalistes aussi car la feuille ne pourrait être réécrite. Et comme nous n’aurions pas d’emprise sur le futur, ce dernier n’existerait pas car il n’aurait existé pour nous que dans la mesure de l’espoir.
Extraordinairement constructifs enfin car plus aucune peur n’inhiberait notre comportement. « La vertu parfaite ne fait rien, c’est pourquoi elle fait tout », disait déjà Lao Tseu.
Nous laisserions aller. Et la feuille se déploierait. Ne dit-on pas que la vie se déroule? Et nous profiterions du spectacle.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

. 07/02/2007 08:16

Ce n'est pas le divertissement mais le désoeuvrement perpétuel "qu'apporte avec elle" la lucidité .
Il n'y a qu'une politesse, c'est l'écoute attentive . Tout ce que recouvre communément ce mot n'est que le ménagement de sa propre susceptibilité .
 
 

gmc 06/02/2007 23:22

chacun ses idoles, marc... ceci n'est pas une incitation à être malpoli mais la politesse n'est qu'une barrière imposée en fonction de critères d'à peu près n'importe quoi, déterminés n'importe comment par le mental.ontologie: qu'est-ce que ça peut bien être dans une discipline où personne ne sait dire ce qu'est le sujet....?

gmc 05/02/2007 18:53

la lucidité apporte avec elle le divertissement perpétuel et, en même temps, désentrave du besoin de divertissement, va-t-en comprendre...politesse: bof, convention sociale sans intérêt, pure formalisme...philosophe: quel vilain terme!!

Marc 06/02/2007 11:01

Politesse: désolé, GMC, mais c'est quelque chose que j'ai la faiblesse et la ringardise d'adorer.Philosophe: bon d'accord, les nouveaux philosophes (de plateau de télé), les  philosophes pragmatiques (américains), etc... c'est pas joli, joli. Mais il y a la métaphysique, l'ontologie... Et puis sur le chemin de la sagesse, il y a l'amour de la sagesse (la philosophie) et puis même le simple apprentissage de cet amour - ce dont je me réclame. Cela fait quand même plus modeste.

gmc 04/02/2007 11:14

tu n'as plus qu'à mettre ton texte au présent, marc... l'emploi du  conditionnel est révélateur.et juste une nuance: "la libération consiste à voir..."une autre: pas fatalistes, lucides.

Marc 05/02/2007 15:46

Le conditionnel, GMC, est la politesse de l'apprenti philosophe qui ne se prend pas au sérieux... Quant à la lucidité, oui, vois le texte du 05/02/07 et ses commentaires.

cat 03/02/2007 10:47

Cat à Marc
Ok mais le fatalisme n'est-il pas une façon d'accepter que ce qui est soit sans se sentir véritablement impliqué ! et donc se  déresponsabiliser ? je ne veux pas ouvrir forcément un débât sur le sujet mais je pense que nous sommes les créateurs de chaque chose, à chaque instant. Et pour moi sauf erreur naturellement, je pense que fatalisme et déresponsabilisation veulent dire dans ce cas la même chose.
Merci Marc
cat
 

Marc 05/02/2007 15:44

Impliqué, oui, Cat, mais sans trop d'illusions... Les Indiens, par exemple, se bougent beaucoup mais une de leurs expressions favorites est pourtant: "Kwait baat nehe": C'est sans importance, take it easy!