Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

tea time

3/3
Au deuxième thé, je m’aventurai encore plus loin: Et la libération véritable, ne serait-ce pas se défaire des concepts mêmes de libération et d’âme éternelle?
Et le concept même d’illusion (maya) si cher à ce moine qui pontifie toujours, ne serait-il pas, lui aussi, de l’ordre de l’illusion? Dans cette hypothèse, la Réalité (Brahman) ne serait pas l’opposé de l’illusion car l’illusion n’étant pas, comment ce qui n’est pas pourrait-il avoir un opposé? Comment le voile de ce qui n’est pas pourrait-il être levé? La Réalité serait.
Une voix me dit alors: Il n’y a rien à faire. C’est seulement quand nous ne cherchons pas que nous apprenons cela. N’essayons pas. Tout est OK. Nous sommes.
Mon thé était bu. Le moine parlait, parlait. Le Gange, à deux pas, attendait mon regard.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Claude 15/01/2007 19:17

Comme c'est joli Marc, j'aime à prendre le thé avec toi laisser les choses aller, j'aimerai faire le vide, écouter mon silence. Illusion/réalité, l'ensemble ne fait qu'un tout. Essayons juste d'êtres ce que nous sommes. C'est déjà si dificile...
Je t'embrasse cher Marc

Marc 16/01/2007 11:32

Les verres étaient un peu sales, Claude, mais la conversation a été agréable...Merci d'avoir accepté mon invitation.

céleste 15/01/2007 15:50

superbe!depuis trois jours je te tiens compagnie sur les bords du Gange, je regarde, j'écoute, je réfléchis..."nous sommes"rien à ajoutersi, merci Marc!

Marc 16/01/2007 11:29

Ainsi donc tu étais là? Tout le plaisir était pour moi, Céleste.Et ton commentaire aussi me fait un immense plaisir.

ariaga 15/01/2007 11:14

Etre ici et maintenant, dire un grand oui à la vie, J'ai beaucoup cherché et médité et je n'ai rien trouvé d'autre. Le reste c'est la surprise ! Merci de nous proposer ton chemin, je suis toujours curieuse.

Marc 16/01/2007 11:25

Merci de ton commentaire, Ariaga. Au plaisir...

Yog 15/01/2007 10:51

Nous sommes et pourtant nous l'ignorons. Peut-être parce que nous sommes constament dans un devenir pyschologique, toujours en quête, dans une continuelle projection de ce que nous sommes pas...

Amicalement

Yog

Marc 16/01/2007 11:24

Savoir cela c'est déjà beaucoup, Yog, c'est peut-être même tout ce qu'il faut savoir. Amicalement,Marc

cat 15/01/2007 09:49

j'adore tes façons de disséquer un sujet ... merci !
alors de mon point de vue qui est encore illusion dans l'illusion de l'illusion bref ... il n'y a rien et c'est dans ce rien que peut s'appréhender le tout ! en réalité je pense qu'il faut rester tranquille, sans attente, sans demande, juste se laisser porter si je puis dire ! as-tu connu un moment l'éveil ? moi oui sans orgueil ! là l'expérience du rien mais dans un sens fabuleux, apparaît, c'est un vide numineux plein ! difficile à expliquer car les mots ne sont plus dans cette circonstance adaptés. Bref donc au troisième thé, quelles seront tes interrogations ?
merci marc
Cat
 

Marc 15/01/2007 10:15

Bonjour Cat,Merci pour tout ce que tu écris. Je privilégie la concision pour favoriser la réflexion, pour que l'on s'arrête avec moi sur une phrase, un mot - ce que tu fais très bien. La mienne, ce jour-là, avait pris le temps de deux thés seulement mais elle avait donné lieu à de riches heures d'interrogations et à des discussions passionnantes avec les hommes remarquables qui fréquentent ce lieu dédié à la méditation depuis des millénaires. Un découpage en trois phases était donc bien ici nécessaire.P.S. : Il n'y eu pas de troisième thé et la fulgurance de demain n'est pas encore choisie, peut-être même pas encore née.