Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

ajournements

Peut-être ne devrions-nous dire qu’une chose est laide qu’après avoir passé au moins une vie à la regarder.
Peut-être ne devrions-nous dire qu’une chose est injuste qu’après avoir passé au moins une vie à la coudoyer.
Peut-être ne devrions-nous dire qu’une chose est fausse qu’après avoir passé au moins une vie à y réfléchir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

camille 02/01/2007 16:17

je suis d'accord avec lesyeux ... notre société est malade du trop dire, dire vite, dire mal, dire tout sur tout, dire tout à trac ... dire comme une succession d'images sans articulation, sans notion de causalité, sans réflexion... la moindre opinion sur n'importe quel sujet demande en réalité une véritable spécialisation alors que nous baignons dans la couche de crème superficielle d'une vulgarisation qui fait croire à chacun avoir à dire sur tout, détenir une vérité opposable à l'autre.... plonger en profondeur pour comprendre ce qui entoure, sans tomber dans le cliché, dans la facilité, dans l'ouïe dire.... plonger dans sa propre étude pour comprendre son propre système de référence ... mais la plongée sous-marine demande plus de temps q'une traversée en crawl! ... et cette seule vie passe si vite n'est-ce pas?! ;-)

lesyeux 01/01/2007 20:45

peut etre aussi devrions nous ne rien dire.....je découvre votre blogj'aime bien, je reviendrai

camille 31/12/2006 23:10

mais que de vies devrions-nous passer pour accorder juste attention à toute chose...

Marc 01/01/2007 11:02

Une vie au moins - celle dont on dispose - mais ce sera insuffisant sans doute...

gmc 31/12/2006 18:35

mots en italiques = séduction (comme font les mantes religieuses).varna est un prédateur, rien d'autre, empli exclusivement d'intentions malveillantes.jette ses mails sans les lire, il n'y a dedans que pur produit destiné à te faire adhérer à ses vues (il ne te dira jamais pourquoi, d'ailleurs).

varna 31/12/2006 12:10

Mais "après une vie entière", est-ce que ça vaut encore la peine ? Ton texte n'est-il pas gentiment malicieux ? Veux-tu dire qu'il faut simplement vivre ses propres interrogations sans en attendre réellement de réponses ?

Marc 31/12/2006 19:19

La constatation que tout est relatif nous mènerait à faire l'apologie du doute (peut-être...) et déboucherait, dans un contexte de laideur apparente sur la tolérance; d'injustice apparente sur la prudence; et d'erreur apparente sur la réserve. Trois vertus sans doute pertinentes, à dire vrai, dans tous les contextes évoqués; là serait la malice, si malice il y a. Et pertinentes toujours, ces vertus, pour risquer une réponse à ta première interrogation.