Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

préférence

Pour résoudre un problème il ne faudrait négliger aucune des pistes qui pourraient mener à sa résolution, même les plus inconfortables. Surtout les plus inconfortables, faudrait-il peut-être préciser. Car ce sont souvent celles-là qui mènent à destination.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
Je suis d'accord avec toi, ne négliger aucune piste, même les plus inconfortables telles que se remettre en question. Le but reste de résoudre le problème avant tout. Merci Marc
Répondre
Mais y a-t-il une destination ? Mon côté philosophe de l'absurde me souffle que non, mais j'aimerais qu'il y en ait une.
Répondre
M
Destination: une métaphore ici pour dire un problème résolu, rien d' autre.
I
Pour une fois, je te suis 5 sur 5. Plus la solution est difficile, pllus le chemin suivi est arride, plus le résultat est définitif<br /> Bon WE marc
Répondre
J
Dans le domaine du data mining on appelle ça un réseau de neurone.
Répondre
Y
Pour réagir aux autres commentaires, je dirais que le confort est illusoire, il endort. On pense que le confort est agréable, mais au final, il aveugle et rend encore plus mal qu'à la base. Le travail sur soi oblige à se mettre en mouvement, à oser se regarder en face, mais ceci peut être constructif à condition d'avoir un regard compatissant et sans jugement vis à vis de soi. L'attachement aussi fait que nous avons tendance à rester collés au confort. Mais, à long terme, ce n'est pas payant. Donc au départ, l'inconfortable parait difficile, mais au bout du compte, une fois la démarche entamée, on constate qu'on va vers un mieux-être.AmicalementYog
Répondre