Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

universalité

Parler de méditation hindoue, bouddhique, chrétienne, musulmane ou autre n’aurait pas de sens. Se revendiquer d’une méthode en ce domaine serait n’avoir rien compris à sa grandeur, à son mystère, à son universalité; ce serait ignorer tout de ce silence duquel rien ne peut être dit.
Tout comme Dieu - dont certains disent même qu’il est à leur côté -, la méditation devrait sortir de tout carcan sectaire et échapper à toute appropriation pour redevenir l’affaire de chacun … dans le silence du petit matin par exemple, quand le jour n’a pas encore ranimé tous les oiseaux.

*


« Peu à peu se développait et mûrissait en Siddhartha la notion exacte de ce qu’est la Sagesse proprement dite, qui avait été le but de ses longues recherches. Ce n’était somme toute qu’une prédisposition de l’âme, une capacité, un art mystérieux qui consistait à s’identifier à chaque instant de la vie avec l’idée de l’Unité, à sentir cette Unité partout, à s’en pénétrer comme les poumons de l’air que l’on respire.* »
Arte nous propose de passer la soirée aux côtés de cet homme exceptionnel, campé de façon magistrale par Hesse dans une Inde du temps du Bouddha. Nul doute qu’il y a pires fréquentations, un vendredi soir. Infos sur le film sur arte.tv.




* : Siddhartha, Hermann Hesse, Livre de poche, 1989, p. 191

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Elena 30/09/2006 22:39

Il est vrai que Ramana Maharshi ne répondait à aucune question, si ce n'est pour demander, encore et toujours : "Mais QUI ... veut ci ou ça, demande ci ou ça... ? "Un retour obligatoire au seul essentiel, parfois frustrant... mais compréhensible pour ma part.Phrase intéressante de Hegel, que je ne connais malheureusement pas... encore...

Elena 30/09/2006 19:43

La seule question valable n'est-elle pas : "Qui suis-je "??

Marc 30/09/2006 22:04

La seule question valable est peut-être: "Y a-t-il une seule question qui ne soit pas valable?" "A ce dont un esprit se satisfait, on mesure la grandeur de sa perte," disait Hegel.Cela dit, Ramana Maharshi pensait comme toi, Elena. Il faut l'écouter aussi. Ce fut, à mon humble avis, le plus grand Indien du 20ème siècle.

claude 30/09/2006 17:46

Merci, Marc pour ce que tu nous apporte.

Elena 29/09/2006 23:28

Mais qu'est-ce que méditer ?Est-ce une technique pour atteindre l'éveil, ce qu'enseignent beaucoup de religions, philosophie et autres...Est-ce un art d'être et de vivre lorsque l'éveil est atteint, de façon permanente ou ponctuellement ?

Marc 30/09/2006 12:59

John Cage disait, Elena, que ses choix consistaient à choisir
quelles questions poser.
("My choices consist in choosing what questions to ask.")

pierre (2) 29/09/2006 21:55

La méditation est une faculté qui appartient à tous. Malheureusement, pour des raisons très diverses, elle est fort peu pratiquée dans la vie de tous. Pour méditer, il faut penser et penser c'est difficile pour Homo sapiens (=homme qui pense!).