Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

priorités

Hervé Kempf est depuis un certain temps déjà une des plumes les plus lucides du journal Le Monde. Il y dénonce régulièrement avec une clarté qui force l’admiration les dérives du capitalisme, capitalisme qu’il juge responsable de la gravissime crise environnementale que nous connaissons.

Je lisais ce matin l’interview qu’il vient d’accorder au journal belge La Libre. C’est sa réponse à la dernière question de Gilles Toussant qui nous intéresse ici et notamment la phase que je me permets de souligner:

 

Vous dénoncez aussi l'écologie bien-pensante et le mythe de la croissance verte...

La croissance verte, c’est surtout un alibi pour le capitalisme qui voit les nouvelles technologies "vertes" comme un moyen de perpétuer son système qui vise l’enrichissement et l’accumulation de capital par un petit nombre de gens. Cette obsession sur la croissance est le signe que l’on ne veut pas changer les fondamentaux du système. […] Fixons-nous d’abord comme objectif de vivre dans une plus grande sobriété, une plus grande simplicité en ayant davantage de lien social, de temps libre pour méditer, faire de la politique, jardiner... Toutes les activités humaines qui ont un impact écologique faible, mais un contenu humain beaucoup plus fort. […]


L’article est à lire ici: L'impasse du capitalisme.

Ne vous en privez pas.





P.S.: Le billet du 21 septembre 2007 parlait de redécouvertes.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Muriel 02/10/2009 10:10


"Que viennent faire les anges dialoguant?"
Ce sont les gens qui mélangent la méditation, le bouddhisme, le tao au New Age, tout simplement.

Enfin, je suis ravie de voir qu'ici on en parle pas de ces anges, guides et le tutti quanti, enfin !


Marc 16/10/2009 15:05


C'était donc un piège . Et je ne suis pas tombé dedans. Ouf.


mamalilou 28/09/2009 17:10


tiens aujourd'hui j'ai même vu une pub grand public qui ventait ouvertement les mérites de la croissance verte...!
on est reparti pour perdre du temps, verdir le capitalisme, mais le préserver comme valeur incontournable..
j'ai oublié de te remercier pour ce lien.


Marc 29/09/2009 13:07


Pas de quoi, Mamalilou.
Ca va?


marie-claude leloire 25/09/2009 23:05


s'accorder pour toutes richesses le bien être !

amitié .


Marc 29/09/2009 13:06


Une conclusion... d'optimiste?
Amitiés.


fée des agrumes 24/09/2009 23:08


Je reviens inévitablemetn vers un autre penseur de même acabit Pierre Rabhi.  Il n'y a heureusement pas une pensée unique. A nous d'ouvrir nos esprits à moins d'irrationnalité ! ( je parle de
ces effets étranges observés dans la politique et les hypnotismes de masse)


Marc 29/09/2009 13:04


Rabhi est bien aussi... Ce sont des gens comme lui aussi qu'il nous faut. (Mais des millions.)


Psychologie et Communication 24/09/2009 16:29



Il est évident que le Capitalisme soutient le Capital... Les dérogations qu'il accorde au DD et aux valeurs de respect de la nature sont souvent dues à leur inévitable préparation du futur proche
où les ressources polluantes vont être taries et donc à la nécessité de préparer des outils de substitution. C'est la substitution qui implique leur engagement plus que le souci de respecter la
planète et ses occupants.
Néanmoins si l'enfer peut être pavé de bonnes intentions, pourquoi "le mal ne serait-il pas", comme c'est écrit sur le Dialogue avac l'Ange, "le Berceau du Bien".
Mais d'un bien qui a encore un long chemin avant de devenir mature.
Amicalement
Françoise
NB : voir blog co-animé par étudiants : http://responsabilitesocietale-dd.over-blog.com/



Marc 29/09/2009 13:02


Subtil - et lucide aussi - votre commentaire. Mais que viennent faire les anges dialoguant dans cette galère?
Cela dit encore, vous êtes étudiante et donc je comprends que vous vous devez d'être optimiste. Une condition de votre survie à laquelle je ne dois (hélas?) plus souscrire.
Amitiés et encouragements.