Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

quiétude

Méditer, et un beau jour découvrir le désir naturel du mental pour le calme.
 
 

[Le web est plein de citations plus ou moins bien référencées et plus ou moins fidèlement retranscrites. Je constate aussi qu’on leur fait parfois dire ce qui arrange, sans trop se soucier de leur sens réel, celui que l’on découvre en présence de leur contexte.

Ce ne sera pas le cas sur ce blog, j’y veillerai. D’ailleurs, je n’en abuserai pas.

 

Trois citations pourtant me semblent s’imposer en ce premier jour. Pour le faible que j’ai pour elles d’abord, mais aussi pour appuyer la première fulgurance et faire remarquer que toujours et partout la quiétude a été conseillée et prisée:

 

Vraiment, cet univers est Brahman. […]

 Sur Lui nous devrions méditer en toute tranquillité.

Chandogya Upanishad (3.14.1)
 
Un esprit calme, c’est tout ce dont vous avez besoin.

Sri Nisargadatta Maharaj. I am That. Chetana Bombay.1984, p.311.

 

Ah, que ne puis-je connaître, au bord de l’être, un repos

Semblable à ce que le regard désire au bord de la mer!

Fernando Pessoa. Cancioneiro. Christian Bourgois Editeur, 1988, p.103.]

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
Un commentaire de l’auteur du blog pour rectifier une erreur signalée par Vincent par mail. Vincent qui m’écrit : « […] J'ai fait un petit tour sur ton blog. Très bien. Je trouve le caractère un peu petit mais c'est peut-être mon pc qui n'ajuste pas le texte. C'est vrai qu'avec des caractères plus grands, tout ne tiendra pas sur une page. Les deux fulgurances qui me touchent le plus : "Méditer ne s’apprend pas. Méditer apprend" et "Méditer : Sculpter le vide sans les mains". Il y a un paragraphe à corriger : Trois citations pourtant me semblent s’imposer en ce premier jour. Pour le faible que j’ai pour elles d’abord, mais aussi pour appuyer la première fulgurance et faire remarquer que toujours et partout la quiétude semble a été conseillée et prisée: J'en parle autour de moi. […] » Bien sûr il faut lire : semble avoir été. Merci Vincent. Une erreur de jeunesse (de blogueur). D’autre part, ton message est bien passé: Je passerai à des caractères plus grands mais seulement le premier septembre (par soucis esthétique).
Répondre