Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

hypothèse

L’illumination de tout méditant est peut-être derrière lui. Si c’est le cas il ne devrait pas l’atteindre, il devrait l’oublier.
(Pour paraphraser en quelque sorte Pascal qui aurait prêté à son dieu les propos suivants: "Tu ne me chercherais pas si tu n'avais pas déjà trouvé.")




P.S.1: Le billet du 22 juillet 2008 tentait de définir de façon très concise la méditation: laisser-faire. Une définition parmi une infinité d’autres.
P.S.2: A noter qu'à partir de demain je répondrai à tous vos commentaires, activité que j'ai délaissée par manque de temps, ces dernères semaines.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
<br /> Impermanence et éphémère...<br /> La méditation est nouvelle chaque jour, elle est impermanente et éphémère, c'est vrai, s'y raccrocher c'est contrôler, c'est nourir l'égo...<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> J'approuverais totalement.<br /> <br /> <br />
L
Oublier ..Juste revenir à ce qu'il ne sait pas avec sa tête en  suivant son corps .
Répondre
M
<br /> Si tu veux.<br /> <br /> <br />
F
Magnifique pour commencer la journée. Merci. Au passage: ce dont nous n'avons pas conscience n'existe pas. Si nous en avons conscience, n'est- ce pas parce que nous l'avons déjà croisé?
Répondre
M
<br /> Bonne question.<br /> Bises.<br /> <br /> <br />
M
le soleil dans le dos, je regarderai l'illumination de la mer ... et je penserai aux vertiges de la vie ...amitié . 
Répondre
M
<br /> Vertiges de la vie. Et de l'amour ?<br /> <br /> <br />
F
Et si elle était en Nous et attende d'être débarrassée de toutes les couvertures dont nous l'avons recouverte(afin de maintenir dans l'ombre ce que nous préférons éviter de voir) pour pouvoir briller à travers nos regards ?<br /> La preuve que Dieu existe est qu'il a rendu à Pascal les propos que celui-ci lui avait prêté puisque c'est dans ses affaires que tu les as trouvés.<br /> Amicalement
Répondre
M
<br /> C'est ce que je voulais dire: l'illumination serait notre état naturel. C'est en esayant de retrouver  ce que nous avons  déjà que nous le perdons. Du danger du désir (Bouddha).<br /> Cela dit, je ne vois en quoi tout cela prouve l'existence d'un Dieu - dont la seule excuse pour avoir créé un monde si baclé serait l'inexistence, selon Stendhal.<br /> Amitiés.<br /> <br /> <br />