Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

introversion

Tout comme Woody Allen (voir ce billet), le yogi est, semble-t-il, celui qui a toujours pensé qu’aucune vie, aucune, n’était à l’abri de la tragédie et que chacun de nous aura à lui faire face un jour ou l’autre.
C’est parce qu’ils savent imparfaitement cela que la plupart des hommes recherchent le pouvoir. Ce n’est pas le pouvoir de l’argent, ni celui que l’on peut acquérir sur les autres qu’ils rechercheraient, s’ils savaient… Ce serait le pouvoir sur les événements tragiques de façon à les maintenir à distance.
Mais ce pouvoir est illusoire. Il ne peut s’acquérir, du moins de la façon dont on le recherche habituellement. On cherche à dominer les autres mais c’est de se vaincre soi-même qu'il importe. Alors les événements tragiques, lorsqu’ils nous tomberont dessus, nous paraîtront un peu moins difficiles à négocier, peut-être même qu’on ne les verra pas comme tragiques. (« Just a part of it », comme disait ce moine thaï croisé à Bangkok.)
Et pour cela il n’y a sans doute pas de recette miracle: il faut se comprendre (démarche psychologique) soi-même et se connaître (démarche philosophique), il faut vivre avec soi, être intime avec soi, s’écouter, se faire peur à l’avance et apprendre à gérer cette peur, apprendre ce que la peur veut dire et ce que représente le « je » qui a peur. Tout cela, on le voit, relève plus de l’introspection que de la jouissance d’un pouvoir sur les autres.
C’est pour avoir compris tôt cela que les yogis n’ont jamais recherché, pour l’essentiel, qu’à se dominer eux-mêmes. Cependant, malgré une constance dans leur démarche, ils ressentent qu’ils sont encore - trop souvent - loin d’avoir réussi. Mais ils y travaillent. Peut-être que cela seul compte.




P.S.: Dans le billet du 15 avril 2008 je faisais le serment de ne plus jamais me moquer des gourous dans leur ensemble. Voyez pourquoi en cliquant sur « serment ».

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
G
"Prendre conscience, c'est transformer le voile qui recouvre la lumière en miroir." Lao-Tseu
Répondre
M
<br /> Le Tao Te King est un trésor.<br /> <br /> <br />
C
Je "m'entraine" à mourir, patiemment, jour après jour et plus le temps passe plus cette échéance me semble évidente.C'est aussi cet appétit de vivre que j'ai eu pendant longtemps qui diminue.C'est mieux ainsi.
Répondre
M
<br /> Belle leçon de sagesse, Céleste.<br /> <br /> <br />
L
" peut être que cela seul compte" Je le pense volontier .." chaque jour sur le métier remettez votre ouvrage "  se dit celui qui ouvre chaque matin un regard neuf .
Répondre
M
<br /> Méditer jour après jour après jour. Seule la régularité...<br /> <br /> <br />