Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

transcendance

Malgré les trop nombreuses évocations malheureuses d’un but dans la « pratique » de la méditation et d’un concept de posture appropriée, il semblerait que l’illumination soit quand même caractérisée par le non-désir d’atteindre quoi que ce soit de spécial.
La littérature sur le sujet parvient rarement à expliquer qu’il n’est pas absurde de prendre la décision de s’asseoir pour ensuite s’employer à ne strictement rien faire de cette décision.




P.S.: Sous le titre simplicité, le billet du 31 mars 2008 parlait lui aussi de transcendance.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

mamalilou 01/04/2009 01:29

j'adore, j'adhère, le sourire béat :)

Marc 02/04/2009 23:05


Mamamilou, c'est peu dire que tu me combles.


melegandour 31/03/2009 22:21

Sur ce thème, je conseillerais volontiers la lecture d'un court texte zen coréen, Secrets of cultivating the mind, du maître Son Chinul. On le trouve dans Minding mind, une compilation de Thomas Cleary (Shambhala éd.). C'est assez éclairant - si j'ose dire.

Marc 02/04/2009 23:04


Je le commande de ce pas.


Francoise -Louise 31/03/2009 21:47

Et si, pour certains, la transcendance se révèlait la faculté d'entendre sa vocation puis de la suivre ?Amicalement

Marc 02/04/2009 23:02


Pourquoi pas?
(Pour moi, suivre ma vocation, c'est sans doute répondre au désir naturel du mental pour le calme ("the natural desire of the mind for quietness").)
Bises.