Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

dissimilitude

1/2
Un jour, en Inde, j'avais écrit ceci après ma séance de hatha yoga solitaire*:
« Parfois, je me retrouve dans une asana (posture de hatha yoga) sans même savoir comment j'y suis arrivé. C'est le corps qui a réfléchi, il n'y a eu aucun « calcul », aucune réflexion: le corps s'est placé lui-même ainsi. Et je me dis: wooaawwhh !, c'est cela la contre-posture idéale à la posture précédente, c'est cela que je devais faire, très exactement cela, pour respecter la logique d'une séance réussie, entendons par là une séance dont on sort frais et dispos, sans douleur ni fatigue... »
Et un peu plus tard, j'avais conclu :
« Suite... On réfléchit avec la tête, on médite avec le corps. C'est cela qui fait la différence entre réflexion et méditation. Bien sûr, le verbe méditer est passé dans le langage courant pour dire réfléchir, par exemple dans une phrase comme "Je vais méditer là-dessus". Mais pris dans le sens le plus strict, c'est-à-dire comme traduction du terme sanskrit dhyana, méditer veut dire faire usage de tout "soi": son corps, sa respiration, son mental, son instinct, son intuition, sa conscience**, que sais-je encore... »




*: Seul (sur une terrasse pas loin de Ganga), car je n'aimais pas trop la séance collective proposée par l'ashram.
**: Il ne s'agit pas ici de ce que l'on appelle en anglais "conscience", la conscience morale, mais bien de "consciousness".
P.S.: Sous le titre entente, dans le billet du 13 mars 2007 il était question de tolérance, un si beau concept et si mal connoté de nos jours, signe que nos jours vont mal...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

carole 22/03/2009 22:44

houu lilou, ton commentaire est joyeux et réconfortant... ma tête aime se faire dire que mon corps est joyeux... car franchement je le ressens à ta lecture... merci

Lilou 14/03/2009 14:31

Tu décris trés finement un phénomène que j'ai constaté..et que je tente de décrire par l'expression " suivre la Joie " car le corps est Joyeux, fondamentalement Joyeux ..il est cette brise fraîche et claire qui nous surprend  lorsque, par hasard, nous nous sommes arrêtés et que peu à peu par la suite nous tentons d'approcher en apprenant à nous " taire " . Merci Marc .

Marc 17/03/2009 11:31


Magnifique commentaire, Lilou.
Merci beaucoup.


céleste 13/03/2009 18:24

... suite de mon com sur la fulgurance précédente, c'est bien ça, c'est bien ce que je voulais dire...l'incapacité occidentale à faire usage de tout "soi" mais au contraire son aptitude à morceler: l'esprit détaché du corps, bien loin des sécrétions, des excréments et des jouissances.d'où l'absence d'harmonie

Marc 13/03/2009 22:14


Voilà.


melegandour 13/03/2009 13:49

Oui, la médittaion est une activité corporelle. Et les asanas peuvent (devraient ?) être méditatives.

Marc 13/03/2009 22:08


Je dirais, quant à moi: "Oui, la méditation est aussi une activité corporelle."