Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

échappatoire

Les Occidentaux, il n'y a guère plus qu'aux toilettes qu'ils méditent.
Parfois ils restent longtemps. Ils pensent attendre que leurs boyaux se vident. En réalité, c'est l'esprit qui demande quelque patience pour faire de même. Il en a tant besoin!




P.S. : Le billet du 12 mars 2007 parlait d'impartialité.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
L'occident a tout à apprendre quand il s'agit de trouver l'équilibre entre le corps et l'esprit.
Répondre
M
<br /> Je le pense aussi. Et les professeurs sont essentiellement en Inde.<br /> <br /> <br />
C
Et pourtant, moins il est vrai que par le passé, le "petit coin" reste parfois un lieu un peu honteux, sale, comme si cette action indispensable devait être au pire cachée, au mieux ignorée.inéquation entre le corps et l'esprit, deux entités séparées, dualité imposée depuis des siècles
Répondre
M
<br /> Une considération transhistorique qui complète le propos.<br /> <br /> <br />
F
ou tant mieux? ça dépend  
Répondre
M
<br /> Ca dépend. Voilà.<br /> <br /> <br />
F
Tant pis pour eux.
Répondre
M
<br /> Voilà.<br /> <br /> <br />
Z
Une reflexion extremement juste ! L'esprit se vide, le corps se détend, rien à ajouter...
Répondre
M
<br /> Si tu le dis...<br /> <br /> <br />