Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

analogies

2/3
Prenant lui-même l'avion pour se rendre dans son ashram préféré, le méditant grogne quand le passager devant lui penche son siège au détriment de son propre espace, déjà si retreint dans l'avion. Mais il trouve tout à fait normal - au nom de la même demande d'espace - de pencher alors son propre siège sans trop plaindre le passager derrière lui de l'inconfort que cela lui occasionne. Et il se donne bonne conscience en pensant que ce passager « après tout, n'a qu'à faire comme lui ».
Puis, pris de remords quand même, il réfléchit plus profondément à la chose (normal, c'est un méditant) et, les yeux mi-clos, visualise une scène à la limite du comique de sièges qui se penchent les uns après les autres à la suite du premier, reportant ainsi de façon infinie le problème du manque d'espace sur le suivant.
Cette succession d'attitudes peu scrupuleuses que personne n'interrompt a, se dit-il, quelque utilité pour comprendre par extrapolation la détérioration écologique de la planète: ne rien faire d'écologiquement positif (« l'autre pollue, je pollue donc aussi - car de toute façon cela ne sert à rien de ne pas suivre le mouvement: ce serait une goutte d'eau dans la mer », procède de la même logique: l'effet boule de neige.
Décidément les sièges inclinables des avions ont beaucoup à nous apprendre, se dit le méditant. Et de penser encore: « Les humains font souvent comme cela, ils rendent la monnaie de toute (fausse) pièce ... une sale histoire de karma... »




P.S.: Le billet du 5 mars 2008 vous proposait une belle surprise.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

fée des agrumes 08/03/2009 12:12

Travail nécessaire sur soi. Faire place à soi et faire place à l'autre, tout est lié. Recentrage et acceptation, lâcher prise. Un cheminement interne forcément

Marc 13/03/2009 21:44


Faire place à l'autre, d'abord. Le reste* suit.

*: Notamment la reconnaissance que cet autre n'est pas différent (très littéralement) de moi.