Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

courage

Faire est difficile, pensons-nous généralement. Mais ne rien faire* l'est plus encore, le méditant le sait bien, lui qui est confronté à cette difficulté-là, aube après aube.
Et il se dit que le merveilleux de la chose est là aussi: il « fait » quelque chose d'extrêmement difficile qui consiste à ne rien « faire » et se trouve raillé par ceux (ils constituent l'immense majorité) qui croient que seul le faire est difficile (et donc glorifiant) et qui n'ont pourtant jamais osé « faire » son contraire, c'est-à-dire ne rien faire, c'est-à-dire méditer.




*: Il faut aussi entendre par là un peu plus que ne rien faire: ne strictement rien faire, allant même jusqu'à intégrer l'irréalité fondamentale du « je » faisant.
P.S.: Le billet du 24 février 2008 évoquait certains écueils sur le chemin du méditant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Francoise-louise A-M 09/03/2009 16:42

"Si dire je veux, n'est pas facileSe taire pour mieux, là c'est débileOn fera face, sans tout savoirPour laisser sa place à l'espoirCréer de peu c'est entreprendreChoisir le jeu, pas en dépendrePeur d'avancer, ne pas agirC'est répéter... l'dernier soupir"      Référence : ta correspondanteAmitié

Marc 13/03/2009 21:47


Merci pour ce beau texte, quelque peu obscur cependant, chère amie.


Georgas 27/02/2009 13:11

La méditation n'est pas un but en soi, mais elle y conduit. Ne jamais oublier le But, voilà la seule façon, sans doute, de tenir...

Marc 06/03/2009 19:02


Désolé, mais je pencherais personnellement pour le contraire: la méditation n'aurait pas de but, ce ne serait pas un calcul mais un acte totalement gratuit (peut-être le seul) duquel il ne
faudrait rien attendre (pour en percevoir en passant la beauté).


Yog 24/02/2009 13:44

Tiens, ça me rappelle mon dernier commentaire...Rester seulement 5 mn sur une chaise dans l'immobilité, c'est perçu comme très ennuyeux pour ceux qui n'ont jamais essayer ou/et très difficile pour les pratiquants.Sinon, on ne remettrait pas à plus tard.

Marc 26/02/2009 21:55


Voiià.