Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

discernement

La maturité, ce serait quand on découvre que depuis toujours et pour toujours, on est libre. Libre d'être ce que l'on veut être*, libre d'être ce que l'on est (« Je suis ce que je suis » - « Allah il'Allah ha »). Je suis ce que je suis; et je l'ai voulu, je le veux et je le voudrai toujours. Ceux qui croient qu'ils ne sont pas maîtres de leur destin se trompent** sans doute. Et cette erreur serait grave: elle, et elle seule, ferait d'eux des esclaves.




*: De plus, quand nous mettons les moyens pour mériter cette liberté, quand on nous allons dans le sens de la nature (elle qui nous veut libre comme elle, que nous sommes), il semble que celle-ci nous aide, qu'elle nous montre que nous sommes libres depuis toujours. (Il y aurait donc une certaine justice sur terre.)
**: Henry Miller disait dans Le Colosse de Maroussi. (Livre de poche, p. 307) : « Quiconque prétend brûler de faire autre chose que ce qu'il fait, ou d'être ailleurs que là où il est, se ment à lui-même. Désirer n'est pas seulement souhaiter. Désirer c'est devenir ce que l'on est, essentiellement. »
P.S. : Le billet du18 février 2008 évoquait le « bien-être » du yogi, l'étape ultime dans l'approche spirituelle du méditant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Juliette 23/02/2009 08:38

Je suis ce que je suis.... et je le subis parfois

Marc 26/02/2009 21:51


Libre à toi.


céleste 20/02/2009 12:51

Oh oui!Comme il faudrait que toutes et tous le comprennent!baci Marcji :-)

Marc 21/02/2009 11:57


Bon week-end, chère Céleste.


Francoise -Louise 18/02/2009 20:38

Je partage ton avis dans ses grandes lignes.La liberté relative rejoint la liberté absolue à l'infini de la confiance.Amicalement

Marc 21/02/2009 11:57


Bon week-end, chère Françoise-Louise.