Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

modération

(A ce que j'ai écrit dans le billet précédent, les athées répondront sans doute que tout ce raisonnement est vain, Dieu n'existant pas.
A quoi je rétorquerai qu'affirmer que le Créateur n'existe pas m'apparaît comme est tout simplement absurde*. Cela dit, nier l'existence du Créateur est à mon humble avis encore plus injurieux pour celui qui est à l'origine des consciences - toutes les consciences, celle de l'auteur de ces lignes-ci qui existent bien, semble-t-il, tout autant que celles de ceux qui affirment ne pas croire à son existence (à moins qu'ils ne récusent leur propre existence aussi) - que ne l'est ma critique de son œuvre.
Moi au moins, je ne le dédaigne pas au point de l'ignorer, de le considérer comme si peu important qu'il n'existe pas pour moi.)




*: Ce qu'il est fondé de dire tout au plus, c'est que les athées pensent que le Créateur n'existe pas.
P.S. : Le billet du 6 février 2008 évoquait le silence en faisant appel à quelques spécialistes incontestés de la chose, Miles Davis, John Cage et Ludwig Wittgenstein: portée.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Francoise -Louise 21/02/2009 07:49

Avec tout le respect que je te manifeste :on peut éclairer la lumière et ouvrir les volets d'un début de journée ensoleillée, cela éclairera assez peu celui qui veut continuer à dormir et qui a tiré ses couvertures jusqu'au delà de ses yeux... tiens ça me rappelle quelque chose.Bises

Marc 21/02/2009 12:09


Ne le prends pas mal. J'avouais sincèrement mon incompréhrension, rien de plus.
Bon week-end.


Francoise -Louise 13/02/2009 06:21

Pour recevoir une réponse, la tienne, par exemple.Mais aussi parce que cela a un rapport avec les hypothèses soulevées par ta fulgurance.Et enfin parce que cette question me semble très souvent oubliée alors que si on savait y répondre avec certitude on sortirait enfin des doutes et des croyances pour aboutir à la connaissance

Marc 20/02/2009 22:37


Merci pour ta précision - qui ne m'éclaire pourtant pas beaucoup. Je dois être quelque peu "bouché".


Francoise -Louise 10/02/2009 19:19

Question pour scientifiques convaincus : Quelle est la probabilité pour que 2 bébés humains (1 garçon et une fille) puissent survivre sans aucun adulte pour s'occuper d'eux et arrivent ainsi à l'adolescence, se rencontrent et procréent?A moins que le singe adulte soit devenu un homme adulte et idem pour la guenon mais la question se repose en prenant comme hypothèse la probabilité pour que 2 bébés singes.... 

Marc 12/02/2009 21:59


Pourquoi cette question?


Francoise -Louise 07/02/2009 19:18

Une hypothèse:Supposons que le Créateur soit ce que l'on appelle parfois Amour mais en plus grand:Pour que l'Amour puisse s'exprimer il faut être plusieurs. Alors l'Amour a multiplié afin qu'à partir du Un, Lui, soit créé le Tous.Ce Tous dont le Bonheur, et même la survie, n'est compatible qu'avec l'union, le Un, donc Lui, à la fois extrêmement élémentaire et tout autant exceptionnel.L'Amour constituant notre finalité et, les infinis étant confondus, il constitue aussi notre origine.Evidemment ce n'est pas du tangible, mais l'électricité non plus, ça se ressent. C'est tout.Et pourquoi alors tant d'imperfection humaine ?Pour être co-créateurs de soi. Si non le Un resterait Seul. Evident! 

Marc 08/02/2009 17:24


Evident? Evidemment si l'on voit de l'amour dans cette création...


melegandour 06/02/2009 18:24

Le billet semblant requérir une réaction de l'athée de service, je m'y colle !L'athée, quand il est un peu philosophe ou un peu scientifique, considère que le concept d'un créateur de l'univers est un concept illusoire. Il est seulement issu d'une projection anthropomorphique, où on compare abusivement l'univers à un objet fabriqué par l'homme (d'où l'idée d'un créateur, d'une volonté divine, et autres destins et providences...). De plus, c'est un concept inutile, car il est dépourvu de toute valeur explicative ou descriptive. L'univers suffit  (Deus sive natura, disait Spinoza).Une idée fausse et inutile, c'est une idée qu'on peut jeter...Tenir à cette idée, c'est cela qui est absurde !Je constate que la philosophie indienne se dispense parfaitement de l'idée d'un créateur, puisqu'elle se base sur celle d'un univers cyclique, sans commencement ni fin. Les grands dieux indiens sont assez fonctionnels, d'ailleurs, ce sont des modalités de l'ordonnancement cosmique.

Marc 08/02/2009 17:22


Merci.
Je vous comprends bien, le concept de créateur de l’univers est d’une certaine façon inutile et, à un certain niveau de conscience, illusoire. Mais à celui où je me vois exister, je vois une
création et je me dis qu’une création sans créateur, même si je vais jusqu’à comprendre que créateur et création pourraient être un, cela me paraît absurde. (Et, à votre place, pour rester dans la
note critique, plutôt que de citer Spinoza, j’aurais choisi Cioran disant que « le vide aurait suffit »).
Concernant la pensée indienne, elle est si riche que vous y trouverez toujours tout et son contraire. Ce que vous dites n’est pas faux, mais partiel. Que faites-vous de Brahma, même s’il est moins
« populaire » - et pour cause ! - que Vishnu et Shiva? Que faites-vous de Krishna s’assimilant au temps dans ceci: « TIme am I, world-destroying, grown mature, engaged
here in subduing the world. […]» (Bhagavadgita, XI, 32) ?