Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

conseil

L'assise en silence, c'est un peu comme la pêche. Parfois, ça mord; parfois pas.
Si ça ne mord pas, ne remballez pas trop vite le matériel. Attendez un peu. Les conditions peuvent changer. Tout pêcheur chevronné vous le dira.




P.S.: Le billet du 15 janvier 2008 parlait, lui, d'escalade.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
"Parfois ça mord "Se sont peut être les mêmes  conditions qui produisent les mêmes effets :l 'attention totale à ce qui surgit sans décider de ce qui doit venir ..tout l'art de la pêche, quelle qu'elle soit ..
Répondre
M
<br /> Les besaces les plus lourdes sont celles des moins dissipés des pêcheurs, oui.<br /> <br /> <br />
F
Et quand ça mord, ça fait mal ?bises
Répondre
M
<br /> Au poisson, oui. C'est pourquoi je médite sans canne à pêche à présent.<br /> Bises<br /> <br /> <br />
L
Absolument !Je rajouterai que, contrairement à la pêche il fait le pratiquer de façon détachée, cad ne rien attendre en retour.
Répondre
M
<br /> Très juste ajout.<br /> <br /> <br />