Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

concision

Les humains raffinés ont en commun le sens de la formule courte, quand la fulgurance s'évapore en mots. C'est la délicatesse même.
Inutile d'en rajouter, laissez chacun trouver ce qu'il cherche (ou chercher ce qu'il trouve) dans votre élégance de style.
Élégance égale sobriété toujours, car le superflu reste à inventer par le bénéficiaire. Et l'élégance est cette latitude accordée à la broderie. On ne la trouve que dans le non-cadenassement de l'imaginaire.
Laissez rêver, imaginer, interpréter et vous serez bénis.




P.S.: Le billet du 8 décembre 2007 évoquait l'unicité du créateur et de sa création.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

juliette 12/12/2008 23:37

On veut le croire

céleste 09/12/2008 15:42

"Le non-cadenassement de l'imaginaire"Si seulement...

Marc 12/12/2008 16:08


Si seulement, oui...


Lilou 09/12/2008 10:31

Lorsque le peu n'exprime pas un manque mais un plein..dans ce qu'il laisse découvrir ..Tout repas ne devrait être que gastronomique..dans la connaissance parfaite de l'aliment adapté au moment ..alors seulement commence la rencontre  dans le partage du Même .Merci Marc de toutes les délicatesses que ,jour aprés jour , je viens savourer ici .

Marc 09/12/2008 11:17


« La véritable éloquence consiste à dire tout ce qu’il faut et à ne dire que ce qu’il faut. »
La Rochefoucauld, maxime 250
"The taoïst artist deliberately leaves his work unfinished that the viewer may complete it from his own intuition."
Taoïsm. J. Blofeld. p. 8.
Coucou, Lilou.


Michel 08/12/2008 21:10

la sagesse n'est pas à asséner lourdement, il faut laisser la personne la trouver seul... ou pas, tu as parfaitement raison...

Marc 09/12/2008 11:14


"Soustraire au lieu d'ajouter."
A. Gide