Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

fantasme

Penser être le Zorba des 365 beaux jours par an.




P.S.: Sous le titre non-conformisme, le billet du 13 novembre 2007 évoquait l'étrange habitude prise par certains Occidentaux de fréquenter l'Inde des ashrams.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
Zorba..je n'étais jamis allée au delà du film: Anthony Quinn, superbe et bouleversant, le sirtakigrâce à toi je découvre...merci Marc
Répondre
M
<br /> <br /> Un grand livre qu'avaient redécouvert les sannyasins de Rajneesh. Leurs restos s'appelaient souvent "Zorba the Bouddha". Superb veg food, long ago...<br /> <br /> <br /> Bonjour Céleste.<br /> <br /> <br /> <br />
M
Cas unique jusqu'ici, cette fulgurance est indissociable de son titre.
Répondre