Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

pragmatisme

"Que votre pinceau soit plus rapide que votre mental", conseille le peintre*.
"Et pourquoi ne pas tout simplement arrêter le second", hasarde le méditant.




*: Certains l'auront compris, dans cette fulgurance on pourrait tout aussi bien remplacer pinceau par plume et peintre par écrivain. "Première pensée, meilleure pensée", dit tout disciple de Basho.
P.S.: Dans le billet du 3 novembre 2007, comme dans celui de la veille et dans ceux des jours qui suivirent il était question du temps.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

marie-claude leloire 04/11/2008 15:43

l'individu qui choisit librement ...

soisic 04/11/2008 09:00

arrêter le mental,pour qu'il soit juste la présent dans l'acte créatif....

Marc 04/11/2008 11:06


Spontanéité...


marie-claude leloire 03/11/2008 16:11

le peintre recommande à l'imaginaire d'influencer l'oeuvre ... le cerveau exerce son esprit critique ...

Marc 04/11/2008 11:02


Qui a raison, alors?


Jack Maudelaire 03/11/2008 15:15

---> Bonjour Marc,En cet instant, j'eus voulu laisser mon mental t'écrire, aucun mot ne serait venu te le dire...Bien amicalement, Jack

Marc 04/11/2008 11:00


Quoi que tu fais, c'est bien, cher ami.