Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

redéfinition

Être , ici et maintenant, pourquoi pas? Mais nous pouvons aussi être là, présent, tout en étant très fort dans nos pensées, par exemple avec l'image d'un être cher.
Être , au fond, n'est pas une question de lieu ou de temps; être , c'est une question d'intensité.




P.S.1: Je me permets de vous rappeler les billets des 12, 13 et 14 octobre de l'an dernier, tous dignes d'une (re)lecture: inaccessibilité, présomption et méthode.
P.S.2: Vous le savez sans doute, ce blog philosophique fait parfois des incursions dans l'actualité lorsque l'urgence est trop forte et quand se taire relèverait pratiquement du délit. Il me faut donc dire aujourd'hui qu'il semble bien que la crise des sousous que nous vivons doit être relativisée pour ne pas cacher un danger bien plus grave qui nous menace: le réchauffement climatique et par voie de conséquence, l'asphyxie de l'humanité ("asphyxie" n'étant pas à prendre ici le moins du monde dans son sens métaphorique). Jacques Attali, qu'on ne peut sûrement pas soupçonner d' « écologisme » excessif, le montre bien dans sa dernière chronique intitulée: le tsunami climatique. A apprendre par cœur!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

marie-claude leloire 15/10/2008 16:51

avec ceux qu'on aime, c'est facile ... Mais pour respecter ceux dont nous ignorons jusqu'à l'existence, il faut avant tout savoir se respecter soi ... Je crois ...

Marc 16/10/2008 12:00


Respecter toutes les vies et se savoir l'une d'entre elles, rien de plus...


marie-claude leloire 15/10/2008 15:44

le secret de la vie qui est connu de tous, ne serait-il pas de vivre pour soi dans le respect des autres ?

Marc 15/10/2008 16:30


... et/ou de vivre pour les autres (comme tu le fais avec ta maman) dans le respect de soi? Simple question.


fée des agrumes 14/10/2008 19:48

Les hommes disparaitront de toute façon, c'est la loi de l'impermance. Les animaux changent aussi à travers les âges, bon nombre d'entre eux disparaitront, malgré nous, d'autres évolueront et certains resteront, malgré nous. Notre espèce n'existe que depuis 100 000 ans, les hominidés depuis 3 milliards. C'est un courant d'air dans l'histoire de l'univers. Pourtant, oui, nous serions la première espèce vivante à réussir l'exploit de nous auto détruire en faisant un beau carnage au passage. C'est en notre conscience que réside notre liberté, nous pouvons  dépasser notre condition. Surtout dépasser nos vanités.

Marc 15/10/2008 16:16


Tout à fait.


Jack Maudelaire 14/10/2008 14:23

Bonjour Marc,Je suis ici, et cela me suffit pour dire que le maintenant est là dans toute son intensité.Merci de me l'avoir donné, merci à moi de l'avoir pris, très amicalement, Jack

Marc 15/10/2008 15:57


Bienheureux ami!


... 14/10/2008 12:47

Il est aussi absurde de prôner le silence de la pensée à un humain hypersensible que d'imaginer possible l'atrophie de l'instinct à un animal en liberté...