Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

exception

Tous les désirs consolident l’ego. Tous? Mais qu’en est-il d’aspirer au bien-être de tous les êtres avant le sien? S’il ne détruit pas l’ego, ce désir-là ne le transcende-t-il pas tout au moins? Et même s’il ne s’agit que d’essayer, n’est-ce pas déjà donner quelque répit à la décrépitude du monde?




P.S.: Le billet du 26 septembre 2007 évoquait la patience requise pour s’asseoir.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

marie-claude leloire 27/09/2008 00:02

être bien diffère du bien être !c'est une belle façon qui conduit à aimer les autres et à veiller à leur bien-être sans oublier le sien ...

Marc 28/09/2008 10:55


Bien-être: absence de tensions psychologiques, selon le dictionnaire.
Tu joues sur les mots avant de bien te rattraper;-)


Marie-Eve 26/09/2008 10:40

Peut-être. Mais si l'on ne s'aime pas, peut on être tourné vers l'autre? Construction de l'ego, n'est ce pas aussi construction de soi. J'en reviens à cette histoire d'altruisme.http://mariereveuse.over-blog.com/article-22772019.htmlBonne journée!

Marc 28/09/2008 10:47


Si le soi est le Soi, la construction de l'ego ne serait-elle pas la "destruction" [du Soi]?
Bonjour à toi, Marie-Eve. Je passe te lire.