Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

pondération

La pratique trop intense d’un hatha yoga est néfaste car elle nous ramène constamment à la prise de conscience d’un corps douloureux que l’on surentraîne.
Dans la méditation assise* (à laquelle le hatha yoga prépare), le corps doit pouvoir se faire oublier. Avec trop peu de pratique d’asana et de pranayama, c’est impossible. Mais avec trop, cela l’est aussi. Rien de trop, disaient les Hellènes.




*: Comme dans tout état méditatif (marche consciente, émerveillements divers, démarche créative, etc.) d’ailleurs.
P.S.1: Sous le titre long time gone, le billet du 21 août 2007 vous proposait notamment de réécouter une chanson extraordinaire d’harmonie et de sens. Vous y trouverez aussi quelques renseignements - toujours valables aujourd’hui - sur mes activités (yoga, sophrologie).
P.S.2: Ce blog a deux ans aujourd’hui. Champagne pour le bébé!
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
Y
Je suis un peu en retard, mais joyeux anniversaire !!!Amicalement,Yog
Répondre
M
<br /> Heureux de te lire.<br /> Amicalement,<br /> Marc<br /> <br /> <br />
M
l'équilibre réside dans l'alternance adéquate des pratiques et des potentialités du corps et de l'esprit, des différents états de l'âme, de la connaissance à la création, le mouvement immobilele chant du silencel'effort de l'abandon...les petits "trop" sont parfois utiles...
Répondre
M
<br /> Tendre vers le raisonnable. La juste mesure, ici, est des plus accessibles.<br /> <br /> <br />
J
---> A Marc,Entre deux excès, il est la juste mesure.Entre deux silences, il est le silence...Très amicalement, Jack.
Répondre
M
<br /> Grand bonjour, cher ami.<br /> <br /> <br />