Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

tintamarre

La méditation est silence. Un silence dont on ne peut rien dire. Un silence où rien n’est dit, ni même pensé.
À l’inverse, le discours est bruit. Et ce bruit est disharmonieux car il sous-entend toujours un « moi » illusoire. Chaque fois qu’un méditant habitué au silence doit rompre celui-ci (et donc dire « je »), il entend cela comme une fausse note, surtout ce « je » exprimé ou simplement ressenti. Cette syllabe est pour lui la plus dissonante de toutes.
Le discours est bruit, cri de « je » et de « vous », évaluation, comparaison.
Il n’avait sans doute pas tort, ce sage indien qui soutenait que la comparaison est étrangère à l’esprit du méditant.




P.S.: Le billet du 20 août 2007 faisait le rapprochement entre le satori et l’orgasme de la terre ainsi qu’entre le méditant et le sexe de notre (autrefois) belle planète pour considérer ce sensuel trait d’union qui lie la libération et l’orgasme.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
Le danger n'est-il pas de nier la personne, l'être humain ? Mon existence est-elle vraiment irréelle ? DJU770
Répondre
M
<br /> Première question: Les gens les plus silencieux ne sont-ils pas ceux qui respectent le plus les autres?<br /> Seconde: Seul le silence serait.<br /> RFL389<br /> <br /> <br />
L
Discours..silence .tout dépend de qui parle en moi au moment où je les vit .il est des silences bruyants et des paroles silencieuses ..Tout dépend peut être de la paix qu'en moi "Je" pose .
Répondre
M
<br /> Bel élargissement du propos au concept de discours intérieur.<br /> <br /> <br />
M
"je" c'est agaçant..."je" confirme...sourirei est vrai que si le silence est éloquence, les paroles portées par le silence intérieur ont une portée qui anihile toute penséeelle se trouve donc vecteur de silencecomme la plupart de tes articles!il est donc un dilemme de s'exprimer chez toi, au risque de briser le silence porté par tes motsmerci de comprendre nos absences de réponses parfois!
Répondre
M
<br /> Parler du silence n'est pas un problème à condition de bien faire la distinction entre le concept de silence et ce qu'il signifie.<br /> D'autre part, les commentaires reçus ne sont jamais jugés de quelque façon que ce soit. On peut donc tout dire (surtout toi;-)) à condition de rester dans le sujet.<br /> Coucou, Mamadomi.<br /> <br /> <br />
J
---> A Marc,La parole est silence quand elle ne vient pas troubler celui qui règne en soi...Très amicalement, Jack
Répondre
M
<br /> Et qui s'appelle?<br /> Amitiés chaleureuses.<br /> <br /> <br />
M
Le silence est une 'parole', il s'exprime de mille façons. Et avoir un blog est une autre façon d'exprimer ce silence(C'est en allant chez Catherine que j'ai découvert ton blog qui est intéressant. Je reviendrai, je n'ai mon blog que depuis 2 mois et ne suis guère expérimentée)
Répondre
M
<br /> Je trouve quant à moi que tu écris bien. Merci de ta visite.<br /> <br /> <br />