Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

suggestion

Pour les sages, la plus grande sagesse, c’est de n’en avoir aucune.
Mais que dire à ceux qui ne le sont pas?
« Donne ton oreille à chacun mais à peu ta voix », conseillait Swami Shivananda de Rishikesh. Son conseil est même écrit noir sur ocre sur le mur de la salle de méditation (dit le samadhi hall) de la Divine Life Society à Muni-Ki-Reti (Inde), là où survit tant bien que mal ce qui reste de lui.




P.S.: Le billet du 30 juillet 2007 parlait de transmission à l’occasion du guru purnima. Cette année, c’était le 18 juillet.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
Que dire à ceux qui ne le sont pas ..que dire de cette sagesse que l'on tente d'approcher pas à pas..Il est , je crois, une part du partage qui ne se dit pas ..paut être parce que les mots ne sont pas fait pour ça..peut être parce qu'il n'y a plus rien à dire ..juste à manifester ce qui est en soi ..en acceptant cette éventualité : "comprenne qui pourra".
Répondre
M
<br /> Ecouter...<br /> <br /> <br />