Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

perspective

Certains voient dans la douleur physique engendrée par une longue assise immobile l’archétype de la souffrance du vivant. Ils pensent qu’il est instructif de se focaliser sur cette comparaison.
Soit. Un jour ou l’autre pourtant, la douleur physique sera vaincue. Que faire alors de l’assise? Si ce n’est déjà fait, se voir tel que l’on est, et ce n’est pas joli, joli. Puis, dans sa vie sociale, rectifier le tir.
Et un jour, qui sait, il n’y aura plus derrière les paupières closes qu’une absence de pensées et le corps jouira alors de l’infini confort de n’être plus châtié par l’esprit.




P.S.: Le billet du 13 juillet 2007 parlait de non-dualité. Un concept extrêmement difficile à appréhender par celui qui a été élevé, qu’il le veuille ou non, au biberon d’un Dieu extérieur à sa conscience.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
"Ne plus être châtié par l'esprit" : quel programme, c'est vrai, quand on a grandi sous la menace des péchés mortels et autres enfers promis.Mais parfois, quand j'arrête de me juger, de juger le passé, de m'inquiéter pour l'avenir, de m'inquiéter pour moi-même, il me semble que j'y arrive, un instant.
Répondre
M
<br /> Je parlais ici de façon plus générale. Être maître de son esprit et non son esclave.<br /> <br /> <br />
C
très belle phrase finaleNamaste Marcji
Répondre
M
<br /> Comme celle de "Mort et transfiguration" de Richard Strauss, peut-être? ;-)<br /> Namaste Célesteji.<br /> <br /> <br />
C
Un jour, qui sait! absence de pensées! Je ne désespère pas d'y arriver.bon dimanche Marc!
Répondre
M
<br /> Tu peux arriver à l'instant, à l'instant.<br /> Merci et bonne semaine, Catherine.<br /> <br /> <br />