Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

questions

La plupart des gens se contentent de trouver que la vie a un sens sans pour autant rechercher un sens à leur vie. Ont-ils raison de ne pas aller plus loin, de se contenter d'avoir découvert qu'ils n'ont pas trouvé, et d'en être satisfait? Sans doute, s’ils ont la sagesse d’avoir encore moins d’ambition que ceux qui peuvent applaudir à ceci de Cioran: « On ne découvre une saveur aux jours que lorsqu'on se dérobe à l'obligation d'avoir un destin. »
Mais il n'en reste pas moins que l'existence alors n'a toujours pas de sens.
Qu'est-ce que le sens, qu'est-ce que le je qui cherche sens, voilà sans doute les questions les plus belles, les plus dignes du cerveau humain; et les insolubles problèmes par excellence.




P.S.: Le billet du 12 juillet 2007 titrait: éventualité. Il commençait ainsi: Le cerveau humain est infiniment plus complexe et fantasque que n’importe quelle machine d’aujourd’hui…
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Francoise 14/07/2008 08:03

Savoir que la vie a un sens c'est savoir que la montagne que l'on grimpe mène vers un sommet.Quel randonneur renoncerait à son ascension sous pretexte qu'il ne voit pas le sommet ?Ce qui est important c'est de constater que l'on s'en approche, d'apprécier les étapes du chemin, et, d'avoir confiance dans les signes qui nous indiquent que nous avançons sur une piste qui y mène.Agréable randonnée.AmicalementNB: voir commentaire de mon article "parenthèse(suite) avec les anges" car je ne sais pas faire la procédure dite trackback

Marc 15/07/2008 10:49


"C'est en marchant que je crée mon chemin", disait Rajneesh. Le but serait dans la dégustation de chaque pas. Et les sommets seraient illusoires ne fût-ce que
parce que, une fois atteints, il faut encore continuer sa route. Non?
Haut les coeurs!
Amitiés


Mifa 12/07/2008 20:48

Plus que le sens de la vie, c'est la vie qui me posait question. Qu'est-ce que cette différence entre le corps mort et ce même corps juste à l'instant d'avant, encore vivant ?Le sens de la vie, si elle en avait un, il me semble que cela se saurait. depuis le temps qu'on cherche.

Marc 15/07/2008 10:32


Depuis le temps qu'on cherche...
Qui est-ce "on"? N'est-ce pas à toi qu'incombe de chercher la peut-être impossible réponse?