Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

reconnaissance

L’Inde est la mère du Yoga. Il est bon de revenir à elle de temps en temps.
Le Yoga coupé de ses racines est au Yoga indien ce que la Veuve Joyeuse est à la Traviata. Loin de la mère, à côtoyer trop d’âmes fourvoyées desquelles elle ne peut plus nous préserver, nous avons toutes les chances de nous perdre. Où, sinon dans ses bras divins à respirer par les poumons dilatés la brise himalayenne, où pourrait-on recevoir ce fabuleux présent qu’est le Yoga?
Puis, au retour, quelque part en Non-Inde, tenter l’expérience d’une activité qui refuse toute idée de performance. Qui ne ballonne pas l’ego. Qui favorise l’intériorité et prépare la méditation.
Et tenir jusqu’au prochain pèlerinage.




P.S.: Le billet du 7 juillet 2007 parlait de désintéressement.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie- Eve 07/07/2008 09:42

Penses-tu vraiment qu'il faille aller si loin. A ce jour et ici me suffit....mais pourquoi pas....il me manque les pécules...avis à la population! (rires) ...Sans performance....c'est tout à fait ça et ça me plaît bien. Bonne journée Marc!

Marc 08/07/2008 16:28


L'Inde est moins chère que tu ne penses, même si dans quelques années avec le prix du carbu,  le vol va devenir hors de prix...
Commence ta collecte tout de suite.

Le yoga, c'est le degré zéro de la performance (tiens, une fulgurance!).

Bonne semaine, Marie-Eve