Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

non-effort

L’extase étant (selon d’aucuns) une non-expérience*, les chemins pour y parvenir obéiraient à certaines considérations paradoxales. Ils pourraient être suivis mais en aucun cas suggérés, indiqués ou dirigés.
Au fond, peuvent-ils seulement exister, ces chemins, alors qu’ils impliquent une destination, et qu’ici la destination est une non-destination, l’autre rive de nulle part?
Dans l’absolu, la volonté d’atteindre cette destination serait même inexistante.
Quant au non-but, la non-expérience elle-même, elle ne pourrait être désirée. Par qui le serait-elle?




*: En ce sens qu’elle n’est pas ressentie par un « je ».
P.S.: Le billet du 7 mai 2007 parlait de la plénitude, ce bonheur qui ne serait accessible que par le non-effort (encore lui).
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
très beau site
Répondre
M
<br /> Grand merci.<br /> <br /> <br />
S
Je suppose que l'extase est l'union intuitive directe avec l'essence divine; Je suis infiniment bien seule.
Répondre
M
<br /> <br /> S’agissant de non-effort, d’abord mettre le je entre guillemets et puis se rappeler le grand Ramana:<br /> <br /> <br /> “So long as the ego lasts, effort is necessary. When the ego ceases to exist, actions become spontaneous*.”<br /> (Ramana Maharshi, The Teachings of BSRM in his own words, p. 85)<br /> <br /> <br /> Plus seule à être seule...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> *: "Aussi longtemps que l’ego est là, l’effort est nécessaire. Quand il cesse d’exister les actions deviennent spontanées."<br /> <br /> <br /> <br />
C
Je suis une spécialiste de Thérèse d'Avila. La canonisation de Thérèse est arrivée bien après ses extases et d'ailleurs, l'eglise catholique a horreur de ces manifestations et ne canonise jamais pour raisons d'extase .L'extase existe dans toutes les spiritualités . Elle est très présente dans le soufisme aussi. j'ai souvent constaté que les manifestations en étaient exactement semblables quelque soit la spiritualité du concerné. Je n'aime pas trop m'encombrer du carcan d'une religion quel quel soit. Je regarde les faits et la personne, peu importe sa religion. Thérèse est allée si loin...J'aime beaucoup partager sur ces questions...Bonsoir Marc
Répondre
M
<br /> Merci, Catherine. Ces précisions sont intéressantes et je comprends mieux ton premier commentaire aussi. Cette Thérèse m'est sympathique, maintenant.<br /> Grand bonjour.<br /> <br /> <br />
L
tant que " je " médite ..il dit comment est la présence .Quand la Présence s'installe"je " se tait .et l'idée fait place à l'état
Répondre
M
<br /> Et celui qui respire fait place à la respiration. Et... Et...<br /> <br /> <br />
L
le paresseux fournit-il un effort pour ne rien faire ? tout ce que je fais avec amour, ne me demande aucun effortquant à rechercher avec effort le chemin de l'extase ...      peine perdue !bonsoir Marc :)
Répondre
M
<br /> Entièrement d'accord. Sauf que ce que tu dis demande un fort contexte pour éviter les malentendus. Bonjour Marie-Claude..<br /> <br /> <br />