Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

controverse

Alors que l’Occidental aspire à la vie éternelle, l’Oriental lui, considérant que la vie est souffrance, souhaite la mort éternelle, la sortie du cycle des naissances-morts récidivé à l’infini.
Mais qui donc a raison?




P.S.: Le billet du 6 mai 2007 parlait de quelques approches transculturelles de l’idée de perfection.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
S
Le reste m'inspire pas.  Les Orientaux voient la vie de cette façon parce-ce-que ça fait leur affaire de la voire ainsi.  En réalité, que ce soit la vie éternelle, la vie ou la Vie, elle est créée, intelligence subtile, divine et la "raison" n'est pas en cause.
Répondre
M
<br /> Votre point de vue est plus clair maintenant.<br /> <br /> <br />
L
à ce propos, je ne me sens ni orientale, ni occidendale ...je tiens à la vie qu'il m'est donné de vivre .
Répondre
M
<br /> La détestation d'Aristote, encore (voir Lilou).<br /> <br /> <br />
S
L'âme est éternelle, elle est habillée de blanc, sa face est impérissable; mais j'ai pas raison, intelligence plutôt...
Répondre
M
<br /> Soit. Mais le sujet du jour?<br /> <br /> <br />
L
Mais qui donc a raison ?Pour dire qui a raison je dois savoir qui a tortIl est une troisime voie qui se contente juste de vivre .. .
Répondre
M
<br /> Aristote* (et toute la pensée occidentale donc) ne l'aurait pas appréciée, cette troisième voie, lui qui ne concevait pas le gris entre le blanc et le noir. Mais nous, on se comprend.<br /> <br /> <br /> <br />