Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

impudence

2/2
Ne pas se reproduire: ce serait là notre seule marge de manœuvre, à nous humains, vis-à-vis du Créateur*.




*: Je dois à la vérité de dire que cette ancienne fulgurance me paraît aujourd’hui inexacte. Nous aurions en réalité deux marges de manoeuvre. Jugez plutôt, avec cette profondissime réflexion de l’auteur de l’Exil intérieur:
 « Dans le fond, il n'y a que deux idées qui m'auront vraiment tenu à cœur, deux idées que j'ai retrouvées chez Schopenhauer, Cioran, Thomas Bernhard, mais qui me semblaient déjà belles quand j'avais quinze ans. La première est que l'un des privilèges de l'homme est de pouvoir mourir à volonté. La seconde est ce privilège non moins exceptionnel de pouvoir s'abstenir de procréer. »
(Roland Jaccard, dans le Magazine littéraire de juillet-août 1990, p. 24)
P.S.: Le billet du 5 mai 2007 donnait en toute innocence la clé pour sauver le monde. Personne ne l’a prise.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article