Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

soulèvements

Les seules barricades étant intérieures, pour le méditant mai 68 c’est tous les matins.




P.S.: Le billet du 30 avril 2007 parlait de délicatesse. Un bien beau mot, délicatesse. Que l’on a tellement peu l’occasion de prononcer aujourd’hui que le Petit Robert le qualifiera très bientôt de « vieilli », vous allez voir.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
voilà qui me semble très juste
Répondre
M
<br /> Merci, Céleste.<br /> <br /> <br />