Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

propositions

Appelons stress social, la peur de ne pouvoir répondre à l’image que nous voulons donner de nous-mêmes. Et stress existentiel, celle de ne jamais découvrir qui nous sommes; et donc de mourir sans savoir pourquoi nous avons vécu et souffert.
Le stress social est à l’anxiété ce que le stress existentiel est à l’angoisse.
Le stress existentiel est à l’angoisse ce que la sérénité est à l’extase.
La sérénité, elle, est à l’extase ce que le plaisir (le vide de l’esprit) est à l’orgasme sexuel.
Des hypothèses à méditer, rien de plus.




P.S.: Sous le titre de dérive, le billet du 14 avril 2007 évoquait notamment la mémoire de Mohammad Iqbal, un étonnant chantre de ce monde.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

jan abbie 15/04/2008 19:23

oui, c'est pertinant, je ressens cela dans ma vie et dans celle de mon compagnon, je suis anxieux quand il est angoissé...

Marc 18/04/2008 10:02


Bonjour à vous deux.