Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

bienfaits

Méditer est passionnant. Et toute passion nous prémunit de bien des déboires. D’abord parce que ce que nous faisons avec ferveur, en général nous le faisons bien. Mais pas seulement pour cela: la passion a quelque chose d’hypnotique qui ravit et protège.
La méditation assidue mais désintéressée, par exemple, nous met au-dessus de tout et en particulier de tous ceux qui sont en dessous de tout.




P.S.: Le billet du 7 avril 2007 évoquait une certaine méprise. Rappelons aussi que certains n’ont pas encore remis leur devoir de vacances de Pâques. Pas bien, cela! ,-)
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

marc 16/04/2008 15:06

CE TEXTE EST LE FRUIT DE TA PASSION.EN CELA IL EST RESPECTABLE, et réveille en moi amour et compassion.mais, et ça n'est pas une vacherie de ma part(trop de vaches...): si j'écrivais ces 7 lignes, en me relisant je me dirais: bon te revoila dans manas, à ratiociner(argh!), au lieu de reposer dans l'alaya, seul réceptacle de la méditation. La méditation m'a guéri de mes passions, comme la pêche par exemple.Verlaine chantait:"l'espoir luit comme un brin de paille dans l'étable", si l'éveil est de paille, tes fulgurances ne risque t'elles pas d'y foutre le feu...bon,cette opinion   n'est que le résultat de mes conditionnements.

Marc 18/04/2008 10:50


Tu situes apparemment ta réflexion dans le cadre du Yogachara (du bouddhisme mahayana). Si je ne m’abuse, manas n’y est pas vraiment décrié. La méditation, c’est peut-être bien mille et une choses
et bien sûr aussi 1) ne pas être dupe que toute pensée est conditionnée et conditionnement et 2) savoir que le silence est préférable à tout.
Bienvenue sur ce blog où tu trouveras de tout, Marc, et des choses qui te choquent aussi, heureusement…


Marianne 09/04/2008 14:10

la passion ne premini pas elle detruit...

Marc 11/04/2008 11:37


C'est ton expérience de la chose?


Djangsem 08/04/2008 00:11

La méditation devrait finir par être non-méditation, il n'y a donc plus de dessous et de dessus mais équanimité.Mise a part ceci qui n'a pas d'importance en soi, jolie texte...Que tout soit propice.

Marc 11/04/2008 11:26


Et que tous les êtres soient heureux!


Leloire Marie-Claude 07/04/2008 18:26

Pour moi, passion et méditation peuvent se succéder, mais rien ne les relie, la passion fait bouger pas la méditation ...

Marc 11/04/2008 11:24


La seconde incite à contourner la montagne. La première, à faire un grand trou dedans.


ambre 07/04/2008 12:40


Passionnant en effet, au sens étymologique = qui nous rend passif, dans la mesure où on "arrive" à nêtre que le réceptacle de nous mm
c'est assez facile en somme, il suffit de ne pas chercher à l’être
Il suffit de ne pas faire alors nous le faisons
et puisque nous le faisons, nous le faisons bien
Oui cela nous met au dessus de tout
pour une "seconde" seulement.. Et on ne sait jamais quand cette seconde va nous surprendre..

Marc 11/04/2008 11:23


Et viendra alors l'éternel présent...