Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

ouï-dire

En tant qu'ego, nous serions une petite partie de la souffrance divine; en tant qu'esprit nous serions la divine souffrance.




P.S.: Le billet du premier avril 2007 portait un très beau titre: extase.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
S
En tant qu'égo, il est mieux de taire...tant qu'à parler pour rien dire...
Répondre
M
<br /> Là, je revendique tout le contraire: un cri, une protestation.<br /> <br /> <br />
L
pas par ouï-dire, mais dans mon vécu ... Rien n'est divin, la souffrance encore moins ...Le bonheur d'être est la seule quête de l'homme que j'aspire à devenir !Amitiés
Répondre
M
<br /> Je n'émettais là qu'une malheureuse hypothèse!<br /> <br /> <br />
L
Souffrance Divine et Divine souffrance..Les mêmes mots..pour dire deux manières de souffrir ?L'une nous rattachant à la terre l'autre nous élevant vers le cielComme un pont entre deux rives .
Répondre
M
<br /> Un pont, voilà...<br /> <br /> <br />