Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

gaspillage

Méditer, n’est-ce pas exercer l’art suprême de perdre son temps (ce temps qui est de l’argent) en toute bonne conscience?




P.S.: Le billet du 30 mars 2007 parlait de la volonté.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
l'art suprême de perdre son temps, serait de le vendre contre argent sonnant !le temps est à vivre ! soyons heureux d'en posséder .
Répondre
M
<br /> Pourquoi "serait"? "C'est" me va mieux.<br /> <br /> <br />
C
Alors il y a moyen de perdre le "temps"?Je ne savais pasJe ne pensais pas que ça pouvait se perdre "le temps"Et le temps c'est de l'argent?Je ne savais pas non plusMoi j'en ai plein du "temps"Où je peux m'adresser pour les sous?
Répondre
M
<br /> Tu échangerais plein de temps contre un "temps plein" et de sous, c'est ça?<br /> <br /> <br />
S
Perdre ce temps qui est de l'argent...
Répondre
M
<br /> Nous sommes pauvres de choses bien plus importantes que l'argent.<br /> <br /> <br />
L
Entre perdre son temps et prendre son tempsIl y a cet espace qui le vit , simplement .
Répondre
M
<br /> Un espace de sagesse, oui.<br /> <br /> <br />