Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

excentricités

2/3
La découverte fondamentale que ce que le mental désire c’est le calme, un autre sage, ami du premier*, l’avait faite aussi. Mais peut-être avait-il trop voulu s’en satisfaire. Quoi qu’il en soit, l’illumination chez lui avait ouvert une brèche que rien, jamais, ne put colmater: sa vie durant, son mental alla de découverte en découverte, d'illumination en illumination, si l’on ose dire.
Etait-ce mieux que ce calme qu’il avait cherché à retenir? Qui sait?




*: Relisez le court billet de hier.




P.S.: Le billet du 11 février 2007 parlait de repli.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

anonyme 13/02/2008 13:21

Par temps orageux on ne peut vouloir le calme sans désirer les éclairs et la foudre.

Marc 13/02/2008 17:37

Le calme serait l'abri suprême. Vis-à-vis des désirs autant que des éléments...

juliette 13/02/2008 08:59

Le calme est aussi l'ennui....

Marc 13/02/2008 17:32

L'ennui serait du calme subi. Mais ce que l'on subit nous procure-t-il du calme?

anonyme 11/02/2008 09:53

Et que penser de ce fou qui ne cherchait pas le calme, se sachant guerre et qui se mit à rire en croisant les deux sages, tellement il se sentait devant eux apaisé?

Marc 11/02/2008 17:22

On cherche...