Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

pénétration

S'asseoir en méditation, ce ne serait pas s'assoupir, s'abrutir, s'hypnotiser; ce serait voir, les yeux fermés, mieux que les yeux ouverts.




P.S.: Le billet du 5 février 2007 évoquait une de nos libertés les plus précieuses.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

....... 06/02/2008 08:54

Ce serait , en sobnambules encore, se mettre en marche vers le lointain possibe.

Marc 08/02/2008 11:44

Hélas, les somnambules sobres sont encore moins légion que les autres...

juliette b 06/02/2008 08:33

très justeAmitiés

Marc 08/02/2008 11:36

D'autant plus juste que comme disait Nabokov (dans Feu Pâle), "la vie est un message griffonné dans le noir". Amitiés.

lilou 05/02/2008 13:26

"  Voir ,les yeux fermés, mieux que les yeux ouverts"Le mieux me gêne un peu car c'est souvent une image mentale ..Mais je n'ai pas trouvé d'autre terme pour exprimer ce que tu dis si justement ..Cela représente pour moi une vision qui ne voit pas au sens habituel du terme ..une vision qui touche, qui s'approche de toute chose et de soi même jusqu'à  se fondre en elle .

Marc 08/02/2008 11:30

Les yeux ouverts, il faut regarder longtemps avant de voir, disait H.D. Thoreau."We must look a long time before we can see." (Dans A natural History of Massachussets)