Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

précision

« Pourquoi quelque chose plutôt que rien? » est la question fondamentale. Serait-il né en Inde, bercé par les Upanishad ou les nobles vérités du Bouddha, que Leibniz aurait sans doute ajouté: hélas!




P.S.: Le billet du 4 février 2007 parlait de relativité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

soisic 04/02/2008 11:16

( tout ce qui existe,mobile ou immobile, provient de l'union du champ et du connaisseur du champ) phrase de Krishna dans la  Bhagavad- Gita

Marc 04/02/2008 15:01

Pour illustrer cette fulgurance avec un sutra de la Gita, j’aurais choisi  le 11, 32 :« Le Bienheureux Seigneur (Krishna) dit :Je suis l’Esprit du Temps, destructeur du monde, dressé en Sa stature énorme pour la destruction des peuples. Même sans toi (Arjuna), tous ces guerriers ne seront plus, qui sont dans les rangs des armées en conflit. »(Selon Shrî Aurobindo, La Bhagavad-Gîtâ, Albin Michel, Spiritualité vivantes, 1970, p.207)En Inde, hormis Krishna, les Déesses Durga et Kali incarnent aussi ce Créateur sans pitié dont nous voyons l’œuvre tous les jours.