Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

appellation

J. Krishnamurti disait parfois que dès que l’on pense qu’un moment est parfait, il ne l’est plus. La pensée de la perfection aura détruit la perfection, selon lui. Alléchant. Mais péremptoire.
Parfois, nous semble-t-il, il faut savoir admettre et attester la perfection de l’instant de façon à le ressentir à sa juste intensité. Cette reconnaissance, c’est peut-être cela qui devrait être entendu par prière.




Joyeux Noël à vous!





P.S.: Le billet du 25 décembre 2006 s’intitulait émerveillement. Cliquez et voyez.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
Dès que la^mentalisation apparaît, l'instant parfait disparaît je pense ...
Répondre
M
Hélas, tu as raison.
A
L'instant parfait nous hisse à la juste hauteur où frappera l'éclair...
Répondre
M
Fulgurant.
S
L'imprévisible.
Répondre
M
"Improgrammable".