Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

dénouement

Le recul ultime du penseur par rapport à la pensée (du penseur pensant que...) serait le silence dont rien ne peut être dit.




P.S.: Une idée qui m’est venue ce matin sous la douche: les fulgurances proposées ici étant intemporelles et donc toujours actuelles, pour le plaisir je vous proposerai chaque jour à dater d’aujourd’hui - en plus de la fulgurance du jour bien entendu - le billet proposé un an plus tôt à la même date. Il vous est possible de le commenter aussi. Votre commentaire sera lu et il y sera éventuellement répondu.
Le billet du 24 décembre 2006 s’intitulait minimalisme. Vous le trouverez en cliquant sur ce mot.
Je vous souhaite un bon réveillon de Noël.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
le silence... de la parole, mais le silence intérieur, n'existe pas, nous ne sommes jamais sans pensées... malgré nousBises et bonnes fêtes
Répondre
M
C'est toi qui le pense.Bises à toi et meilleurs voeux.
W
Que nos ailesse déploientsans le poidsde leur zèle… Joyeux Noël et heureuses festivités.Amicalement if (GetCookie('wordpressuser') == 'lorgnonmelancolique') { document.write("Rédigé par: Well | le 24 décembre 2007 à 17:41 | Gérer"); } else { document.write("Rédigé par: Well | le 24 décembre 2007 à 17:41"); }
Répondre
M
Bonnes fêtes, Well.Et mes amitiés.
G
C'est vrai que trop souvent les anciens billets se perdent au fond des archives alors que leur bon sens est toujours d'actualité. Bonne idée que ce flashback.<br /> <br /> Bon Noël à toi.
Répondre
M
N'est-ce pas? Hello Genfi, bonnes fêtes aussi.
D
'la gravité est la racine de la légèreté'   Lao- tseu
Répondre
M
Références?