Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

morbidité

Nous acquérons quelque objet quand notre désir pour lui est plus fort que le silence.
Symptôme extrêmement alarmant.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
et souvent nous (moi) désirons un objet pour nous "consoler " de quelque chose, ou parce que nous (moi encore) estimons l'avoir bien mérité...très difficile dans le monde occidental de se défaire de ça.la pression, forte, le stress, le marasme, la tristesse ambiante, pèsent et conditionnent.il faut donc résister, car la seule perspective d'issue de ce système est la décroissance et le retour à des valeurs différentes, qui ne soient pas mercantiles. mais ce n'est pas facile
Répondre
M
Méditer, c'est résister. Pas facile, comme tu dis, Céleste.