Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

leçons

« Nous est toujours rendu ce que nous projetons.
Le monde est une création de notre propre mental et le monde change dans la mesure de notre propre changement. Il n'est ni bon ni mauvais. Nous sommes bons ou mauvais. Il n'y a que nous à changer. »
Je me faisais ce genre de réflexion* cet après-midi dans le jardin. J'avais agi quelque peu brusquement avec les rosiers et eux qui, en général, m'épargnent, m'avaient égratigné. J'avais projeté de la méchanceté (dans la nature, c’est apparemment toujours « moi » qui commence) et en avais reçu en échange, en revanche, devrais-je dire.
Voilà une loi générale, semble-t-il, découverte dans les petites choses du quotidien et que l’expérience confirme chaque jour, pour peu que nous soyons attentifs.
La nature est un de nos gourous.
Dattatreya, le Datta gourou des yogi avadhuta, lui, en eut vingt-quatre.




*: Il y manque l’emploi du conditionnel marquant le doute, ou quelques « peut-être » et autres « sans doute », veuillez m’en excuser.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Leloire Marie-Claude 22/11/2007 23:01

je te rejoins dans cette thèse, plus tu aborderas le monde avec douceur, plus tu t'y sentiras bien, se méfier quand même de tous ceux qui pourraient intentionnellement ou pas se jouer de toi !

lilou 22/11/2007 17:56

Ainsi mon jardin est distrait..et me révèle la saveur des résultats de mes oublis..Une manière si simple de célebrer la vie .